ED SIS 488 > International > Label europen des thses


Label europen des thses


Le doctorat européen est en fait une thèse "classique" avec un label "européen" en plus. Il concerne les étudiants des pays membres de la Communauté Européenne, étendu aux autres États de libre échange (Autriche, Suisse, Islande, Norvège, Suède, Liechtenstein).

Ce dispositif est distinct de celui de la cotutelle, auquel il peut se superposer.

Dans la pratique, un directeur de thèse n'a pas à "monter un dossier" a priori : il suffit que l'ensemble des critères requis soit rassemblé lorsque le dossier administratif de préparation de la soutenance est constitué. Le secrétariat des études doctorales vérifie la recevabilité. L'attestation écrite du label est de la responsabilité du président du jury de soutenance. Ce label n'apparaît donc pas sur le diplôme de docteur, mais il constitue un élément fort pour valoriser la formation doctorale à l'international.

Conditions à l'obtention du label


Le label est décerné en plus du doctorat, lorsque les 4 conditions (non qualitatives) suivantes sont remplies :
  • L'autorisation de soutenance est accordée par au moins deux professeurs appartenant à des établissements d'Enseignement Supérieur de deux états européens différents, autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu.
     
  • Un membre au moins du jury doit appartenir à un établissement d'Enseignement Supérieur d'un État européen autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu.
     
  • Une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue nationale européenne autre que la (ou les) langue(s) nationale(s) du pays dans lequel le doctorant soutient sa thèse.
     
  • Le doctorat devra avoir été préparé en partie lors d'un séjour d'au moins un trimestre dans un autre pays européen.